Philippe d’Ornano “Pour un vrai Mittelstand français” – Le Nouvel Economiste 4/08

COVID-19-22

Les ETI à l’international, à l’épreuve de la COVID-19

Depuis le mois d’octobre 2019, MEDEF International et le Mouvement des Entreprises de Taille Intermédiaire (METI), en partenariat avec Inuo Strategic Impact, ont travaillé avec plus de 250 dirigeants d’ETI pour connaître les stratégies d’internationalisation de leurs entreprises, avant et après l’épidémie de la COVID-19.

Souvent leaders européens ou mondiaux dans leur secteur d’activité, les ETI témoignent d’une agilité et d’une vision de long terme qui leur permettent de se développer durablement à l’international tout en restant fidèles à leurs territoires. Avant la crise, elles réalisaient 34% des exportations françaises alors même qu’elles ne représentent que 4% du nombre des exportateurs !

Cette dynamique n’a toutefois pas manqué d’être freinée par la crise que nous traversons : 60% des ETI constatent une baisse de leur chiffre d’affaires à l’international au premier semestre 2020. Pour 22% d’entre elles, cette baisse est supérieure à un quart de leur chiffre d’affaires.

Pourtant, la forte présence internationale qui les caractérise – via les exportations ou les implantations – a joué un rôle important d’amortisseur face à la crise : la diversification de leur exposition, notamment, a permis à la majorité d’entre elles de résister et de maintenir les emplois dans les territoires.

Grâce à cette étude et aux entretiens qualitatifs réalisés pendant le mois de juin 2020, nous pouvons affirmer que la crise n’a pas entravé l’esprit de conquête qui caractérise les ETI même si elles en ressortent fragilisées. Rares sont celles qui ont annulé à ce jour leurs projets de développement à l’international. Dans certains cas, elles ont même accéléré leur mise en œuvre !

La résilience caractéristique dont témoignent une nouvelle fois ces championnes des territoires sera un levier majeur de la relance économique de notre pays, et du redressement de notre commerce extérieur.

Elle le sera d’autant plus si ces entreprises peuvent enfin se développer à armes égales avec leurs concurrents, notamment européens : c’est en effet l’un des enseignements de cette étude que de souligner combien les conditions de compétitivité nationales sont un facteur de réussite à l’international.

A l’heure où le Gouvernement français affine son plan de relance, il est impératif de tenir compte de cet actif stratégique que constituent pour la France les ETI internationalisées ou en voie d’internationalisation.

TW-1200x628

[Partenariat] Tous pour Tous : la plateforme des entreprises solidaires. Les ETI s’engagent !

Alors que les ETI ont été durablement impactées par la crise du COVID-19, elles ont, comme à leur habitude, fait…
COVID-19-20

[Covid-19] Enquête flash – Suivi de l’impact sur les ETI #14

Vous trouverez ci-dessous la synthèse de la quatorzième enquête flash réalisée par le METI sur l’impact du COVID-19 dans les ETI.

Nous constatons les résultats suivants :

Activité : la reprise se confirme, l’impact de la crise affectera fortement les résultats 2020

  • 78% des sites pleinement ouverts (Vs. 70,5% E13) ; 22,2% en mode dégradé (Vs. 30,5% E13)
  • 80,5% des salariés des ETI travaillent en présentiel sur sites (Vs. 71% E13) ; 12% des effectifs sont encore en activité partielle (Vs. 12% E13)
  • Baisse du CA constatée en juin : -20%
  • Baisse du CA sur l’exercice 2020 estimée à -18% (Vs. -19% E13)
  • Près d’une 1 ETI sur 2 anticipe un résultat en perte en 2020
  • 81% des ETI anticipent des défaillances dans leur chaîne économique

Mesures gouvernementales : les remboursements suivent leur cours, mais sont encore partiels pour un certain nombre d'ETI

  • Remboursement de l’activité partielle : 9,6% des ETI n’ont pas encore été remboursées de leur AP des mois de mars, d’avril et de mai. 46,3% ne l’ont été que partiellement.
  • 18,2% des ETI n’ont pas été remboursées des arrêts maladie des mois de mars, avril et mai. 65,6% des ETI remboursées ne l’ont été que partiellement.
  • PGE : 92,6% des ETI ayant demandé un PGE ont obtenu un accord (Vs. 91% E13). 11,3% sont toujours en attente du déblocage des fonds (Vs. 19% E13)

Assurance-crédit : les difficultés persistent, le dispositif CAP Relais convainc peu

  • 35% des ETI rencontrent toujours des difficultés en matière d’assurance-crédit
  • Seules 14,3% d’entre elles ont eu recours au nouveau dispositif CAP Relais ; 70% des ETI qui y ont eu recours le jugent inadapté
  • 43% des ETI constatent des difficultés chez leurs fournisseurs ou clients en matière d’assurance-crédit

Questions d'actualité

  • Dispositif « ARME » (activité partielle longue durée) : 35% des ETI ont l’intention d’y recourir
  • Apprentissage - aide exceptionnelle du Gouvernement : près de 77% des ETI sont favorables à l’étalement de la montée en charge de l’apprentissage afin d'atteindre le seuil de 5% d'alternants d’ici la fin 2022
  • Transformation écologique : le poids de la fiscalité et le coût final engendré pour le client sont les principaux freins identifiés par les ETI
Sans titre-3

[BFM BUSINESS] ETI : le défi de la reprise – L’heure de la reprise a sonné chez Septodont

Le 4 juillet, Olivier Schiller, PDG de Septodont, nous fait part de l'impact du Covid-19 sur son entreprise et explique comment il compte s'y prendre pour faire redémarrer les activités du groupe, dans l'émission ETI : le défi de la reprise sur BFM Business.

Publie via BFM BUSINESS le 4 juillet 2020