Vous trouverez en bas la synthèse de la septième enquête flash réalisée par le METI sur l’impact du COVID-19 dans les ETI. Nous constatons les résultats suivants :

Situation de l’activité : similaire à la semaine précédente

  • Le plateau d’activité se poursuit. Pour 73% des ETI, les sites fonctionnent en mode dégradé, pour 20% environ, les sites sont pleinement ouverts.
  • La baisse du CA constatée en avril se confirme à -50%
  • La part moyenne des effectifs en arrêt maladie s’établit à 8%, La part moyenne des effectifs arrêtés pour garde d’enfant s’établit à 7%, avec un effet facial de l’activité partielle.

Activité partielle : très lente amélioration des remboursements

  • Le recours des ETI à l’activité partielle est similaire à la semaine passée et s’établit à 91%
  • 74% des ETI ont dorénavant reçu leurs homologations DIRECTTE
  • 75% n’ont toujours pas reçu le remboursement de leur activité partielle pour le mois de mars, la décrue est lente mais on constate un léger mieux : ce chiffre s’établissait à 89% la semaine dernière

PGE, les déblocages de fonds sont enclenchés

  • 42% des ETI sont en attente d’un pré-accord, soit une variation de deux points par rapport à la semaine dernière
  • En revanche, le déblocage des fonds s’est amélioré s’établissant à 38% contre 11% la semaine dernière. 62% des ETI sont néanmoins toujours en attente du déblocage des fonds.

Cas de contamination sur site

  • Seules 12% font état d’une contamination sur site la semaine dernière (majoritairement des ETI franciliennes)

État de préparation des ETI pour le déconfinement : les ETI prêtes dans leur immense majorité

  • 88% des ETI se disent désormais prêtes pour le déconfinement contre 64% la semaine dernière. Les ETI les moins prêtes sont majoritairement des ETI de services et du BTP situées en IDF.
  • Les difficultés concernant l’obtention de matériel de protection se lèvent progressivement passant de 85% la semaine dernière à 36,8% cette semaine

Focus international

  • La moitié des ETI se déclarent être dans une situation de concurrence similaire à leurs concurrentes face à la crise. Mais 22% se jugent en situation moins favorable.
  • 72,2% des ETI n’ont pas de difficultés d’approvisionnement depuis l’étranger.

Pour information, vous trouverez également le protocole national de déconfinement pour assurer la santé et la sécurité de vos salariés.